Définition d’arnaque (scam)

Les 5 types les plus dangereux

Arnaque (scam)

Gagner à une loterie à laquelle vous n’avez jamais participé, recevoir une carte de vœux de quelqu’un à qui vous n’avez pas parlé depuis des années ou encore être choisi au hasard par une personne très riche dans un pays exotique pour recevoir 20% de sa fortune… si c’est trop beau pour être vrai, il s’agit très probablement d’une escroquerie. Si vous êtes victime d’une escroquerie en ligne, non seulement vous ne gagnez rien, mais vous pouvez en fait tout perdre.

Sommaire: Une arnaque en ligne est un complot malhonnête réalisé sur internet dans le but d’escroquer les victimes potentielles tout en générant un gain financier pour l’auteur. La majorité des escrocs sont intéressés par vos coordonnées bancaires, mais certains peuvent aussi installer un maliciel sur votre ordinateur. Continuez votre lecture et apprenez à connaitre les types d’escroqueries les plus courantes ainsi que les moyens de vous en protéger.

Scam

Qu’est-ce qu’une arnaque ?

Une escroquerie en ligne est toute utilisation de la technologie internet pour tromper quelqu’un. Les escroqueries internet sont réalisées par les cybercriminels à la recherche d’un certain type de gain personnel, financier ou autre. Les escrocs utilisent des méthodes de déception telles que des courriels d’hameçonnage, faux site web et maliciels pour accéder aux données, fichiers et informations personnelles de leurs victimes. Ils peuvent voler les détails des cartes de crédit, numéros de sécurité sociale, accéder aux comptes bancaires et dossiers médicaux de leurs victimes ou même les duper afin qu’ils leur donnent leur argent.

Depuis qu’internet existe, les escrocs tentent de duper les utilisateurs inexpérimentés pour qu’ils partagent leurs informations sensibles. Le concept de fraude par internet est apparu au milieu des années 1990 avec l’émergence de rapports concernant l’utilisation de cartes de crédit volées portant le nom de célébrités. Avec l’essor du e-commerce, les escrocs en ligne ont élaboré leurs méthodes et créent de faux sites de vente en ligne et vente aux enchères identiques aux sites véritables pour attirer les clients innocents.

Malgré les importantes avancées dans le domaine de la cybersécurité des dernières années, la fraude en ligne a connu une forte augmentation avec l’avènement des réseaux sociaux. Selon les statistiques, les escroqueries sur internet ont atteint un record en 2017 avec plus de 45,000 cas rapportés aux États-Unis seuls. De même, presque 7 000 australiens ont été victimes d’escroqueries aux achats en ligne en 2017 pour un montant d’un peu moins de 1 million de dollars australiens (1,38 AUD). Au niveau mondial, les escroqueries en ligne ont aujourd’hui coûté plus de 100 milliards de dollars aux entreprises et individus.

Les escroqueries en ligne et fraudes sur internet en général sont prévues depuis longtemps par le code pénal américain. Ce document légal prescrit une sentence de 20 maximum en cas de fraude liée aux ordinateurs, dispositifs d’accès et documents personnels. Les escrocs par courriel peuvent recevoir une sentence de cinq ans, et les propriétaires de sites trompeurs ou mensongers au contenu inapproprié peuvent recevoir une peine allant jusqu’à 10 ans de prison.

Quels sont les types d’arnaques ?

Il existe de multiples types d’arnaques en ligne, de l’usurpation d’identité sur réseaux sociaux aux fausses campagnes de financement communautaire. Voici quelques types courants d’escroqueries :

  1. Harponnage

Le principe du harponnage est l’envoi de courriels trompeurs à des individus, groupes et organismes visant à gagner accès à leurs informations confidentielles. Au lieu de simplement envoyer ces courriels au hasard à des millions d’adresses, les pirates les envoient uniquement à des cibles spécifiques dont ils ont acquis les adresses à travers les réseaux sociaux ou registres de messagerie volés. Pour rendre ces arnaques encore plus réalistes, les escrocs prétendent être le partenaire en affaires de la victime et l’appellent par son nom plutôt que d’utiliser une introduction standard.

Pour acquérir les informations personnelles de leur victime, les escrocs leur demandent de remplir une facture urgente ou répondre à une fausse demande de renseignement. Ils peuvent aussi joindre au courriel un fichier contenant un document très important demandant une révision. La victime, qui ne se méfie pas, télécharge la pièce jointe sur son ordinateur, ce qui déclenche l’installation du maliciel sur son ordinateur. Ceci permettra à l’escroc de surveiller non seulement l’ordinateur personnel de la victime, mais aussi tous les appareils connectés au même réseau.

  1. Arnaques à la loterie

Presque tous les internautes ont déjà reçu au moins un courriel d’arnaque à la loterie au moins une fois dans leur vie. Beaucoup d’utilisateurs d’internet sans expérience ont été victimes de ce type d’escroquerie au fil des années et envoyé de l’argent aux escrocs. Ces messages informent les victimes potentielles qu’elles ont gagné une grosse somme d’argent, mais doivent payer quelques frais pour pouvoir réclamer leur prix. Dans certains cas, les escrocs peuvent même mettre en place leur propre terminal de paiement en ligne, qui leur donne accès aux détails de la carte de crédit de la victime.

  1. Arnaques aux cartes de vœu

Généralement envoyées aux périodes de jours fériés, les emails d’arnaque à la carte de vœux vous informent que vous avez reçu une carte de vœux animée d’un ami ou d’un proche, mais il y a un piège. En fait, pour pouvoir visionner votre carte de vœux, vous devez cliquer sur le lien contenu dans le courriel et télécharger un logiciel, généralement Flash Player. Mais, au lieu de télécharger Flash Player, vous téléchargez en fait un maliciel qui permet aux pirates de suivre votre activité, accéder à vos fichiers et documents et même enregistrer vos frappes de clavier.

  1. Arnaques par avance de fonds

Aussi connues sous le nom d’escroqueries nigériennes, les arnaques par avance de fonds démarrent généralement par une lettre mal écrite mais jouant sur les émotions envoyée par une personne vivant dans un pays en guerre à qui un parent aurait légué une grosse somme d’argent. Les escrocs vous demandent de leur envoyer de l’argent sur leur compte en banque en échange de 20% de la somme avancée.

Si vous répondez à ce courriel, les escrocs peuvent initier une longue correspondance, vous demandant de payer divers frais et taxes pour l’aider à transférer les fonds. Ils vous enverront même de faux documents pour rendre l’arnaque plus plausible. Ils peuvent même vous demander de leur donner vos coordonnées bancaires pour pouvoir vous envoyer les fonds immédiatement. Ils se serviront ensuite de ces informations pour vider votre compte.

  1. Arnaques au tueur

Les arnaques au tueur fonctionnent sur le principe d’un courriel envoyé par un assassin présumé dont les services ont été loués par une personne anonyme pour vous assassiner. Dans ce message, il vous est expliqué que la seule manière d’éviter la mort est de payer à l’escroc quelques milliers de dollars assez rapidement, en général dans les 48 heures. Ces courriels peuvent contenir des informations personnelles glanées sur vos réseaux sociaux, destinés à rendre la menace plus authentique.

Bien que beaucoup pensent que ces types d’escroqueries n’ont plus cours, de nouvelles arnaques au tueur ont récemment été rapportées aux États-Unis. Cette fois-ci, les escrocs demandaient une rançon en cryptodevises plutôt que de l’argent physique. Ainsi, si la cible se laisse piéger, les autorités n’auront aucun moyen de les identifier et attraper.

Exemples d’arnaques

Alors que certains escrocs en ligne parviennent à rester anonymes et échapper à la loi, un grand nombre d’entre eux sont arrêtés et paient pour leurs crimes. Certaines des plus grosses arnaques en ligne découvertes par les autorités ces dernières années sont :

  • En 2016, la police nigérienne a arrêté un homme de 40 ans responsable de milliers d’arnaques en ligne dans le monde entier. Connu uniquement sous le nom de « Mike », cet homme envoyait des courriels d’hameçonnage qui installaient un maliciel sur les ordinateurs de ses victimes et recueillait leurs données personnelles, lui rapportant plus de 60 millions de dollars.
  • En Juin 2018, 74 personnes furent arrêtées aux États-Unis, au Nigeria, en Pologne, à l’Ile Maurice et au Canada suite à leur implication dans des escroqueries au harponnage et aux arnaques à l’avance de fonds. Ces escrocs arrêtés avaient volé des millions de dollars, dont 16 millions furent récupérés par les autorités américaines.
  • Aussi, en juin 2018, 95 escrocs professionnels furent arrêtés par Europol pour avoir réalisé plus de 20 000 transactions en utilisant des cartes de crédit volées ou compromises. Cette escroquerie leur avait rapporté plus de 9 millions de dollars (soit 8 millions d’euros).

Comment vous protéger contre les arnaques

Le moyen le plus simple de rester en sécurité en ligne est d’utiliser le meilleur logiciel antivirus pour garder vos informations et fichiers sécurisés. En ce qui concerne les arnaques en ligne, il est aussi important d’être extrêmement prudent dans vos activités et votre comportement sur internet. Par exemple, ne partagez jamais les coordonnées de votre carte de crédit ou informations personnelles dans des courriels ou messages privés sur les réseaux sociaux. Effectuez des achats uniquement sur des sites de vente en ligne de confiance offrant une meilleure sécurité à travers un certificat HTTPS et cryptage de données.

Ne répondez jamais aux courriels qui vous sont envoyés depuis des adresses inconnues, et ne cliquez sur aucun lien ou aucune pièce jointe qu’ils pourraient contenir. Si vous recevez des courriels au contenu inquiétant (par exemple une arnaque au tueur ou à l’avance de fonds), signalez-les immédiatement aux autorités compétentes.

Alors que certains escrocs peuvent n’être intéressés que par votre carte de crédit ou coordonnées bancaires, d’autres pourraient infecter votre ordinateur avec un logiciel d’espionnage ou autre type de maliciel destiné à surveiller votre activité et voler vos informations personnelles. Il est donc important d’utiliser le meilleur logiciel antivirus pour rester en sécurité sur internet. Pour une meilleure protection, ne manquez pas de mettre votre programme antivirus et définitions de virus à jour régulièrement.

Sources (en anglais)